Bombardement des sites de déplacés à Goma : les derniers hommages rendus aux 35 victimes avant leur enterrement à Nyiragongo

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:ACTUALITES
  • Commentaires de la publication :0 commentaire

Après deux reports, c’est finalement ce mercredi 15 mai 2024 que seront inhumées les 35 personnes mortes dans les bombardements par les terroristes du M23/RDF, des camps de déplacés de Lushagala et de la 8e CEPAC dans la partie ouest de la ville de Goma chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Elles seront enterrées à Kibati dans le territoire de Nyiragongo où un mausolée a été construit en leur mémoire. Prévues pour 8 heures, c’est autour de 14 heures 30 minutes que lesdites cérémonies ont débuté.

Les cérémonies funèbres sont en cours à l’esplanade du stade de l’unité et connaissent la participation non seulement de membres de familles des illustres disparus, des autorités provinciales, de la population de Goma et environ, mais aussi d’une délégation mixte gouvernement – parlement, conduite conjointement par le ministre des affaires sociales, actions humanitaires et solidarité nationale et celui des droits humains.

Ici, la triste et la désolation caractérisent les participants à cette messe en mémoire à ces victimes des atrocités commises par le Rwanda via le M23 sur le sol congolais.

Des derniers hommages sont rendus aux 35 victimes des récents bombardements des camps de déplacés par le M23.

Selon le programme du protocole d’Etat, juste après ladite messe, le cortège va prendre la direction de Kibati où seront enterrés ces congolais tués injustement.

Elias Aungama

Laisser un commentaire