VBR FM

Virunga Business radio (1)

Nord-Kivu : Accusée de connivence avec la milice AFRC à Nyamilima, la Lucha réagit à chaud

Les forces armées de la république démocratique du Congo ont accusé les militants de la lutte pour le changement (LUCHA), section de NYAMILIMA,  de connivence avec la milice AFRC qui oeuvre en groupement de Binza dans le territoire de Rutchuru au Nord-Kivu.  

Le secteur opérationnel Sokola 2 au Nord-Kivu affirme que la lucha/ Nyamilima s’est alliée au groupe armé maimai AFRC. 

” Depuis le 20 janvier jusqu’au 2 mai 2020, la Lucha en connivence avec les résidus de maimai ont organisé des actions contre les FARDC déployées à Nyamilima.  Au cours de ses dites actions, le régiment 34-12 des FARDC a perdu deux armes de type AK 47 et deux de ses vaillants militaires…” a alerté Major Njike Kaiko porte-parole du secteur opérationnel sokola 2 au Nord-Kivu lundi 4 avril 2020. 

En réaction la LUCHA, section de Goma,  rejette en bloc ces accusations du porte-parole des FARDC. 

Au cours d’un point de presse tenu ce mardi 5 mai à Goma, cette structure citoyenne a qualifié d’irresponsables et de mensongères les accusations contre ses militants de Nyamilima. 

Les militants de la lucha soutiennent que le colonel des FARDC basé à Nyamilima a “induit en erreur sa hiérarchie avec un rapport fabriqué et non fondé”.

 Ils ont accusé le colonel Zaïre de ” violation des droits de l’homme”. 

Pour la lucha, les militants qui sont détenus à Nyamilima et à Goma sont innocents car ils n’ont fait que défendre le droit de la population à la terre par des actions non violentes.

Laisser un commentaire