UNION SACRÉE : les mêmes matériaux pour un ouvrage différent

Après la chute du bureau Mabunda à l’Assemblée nationale et d’Ilunkamba à la primature, Félix tshisekedi sait, et on le dit, qu’il est le plus heureux, le seul même.

Par ASSUMANI HAMADA

Le paysage politique congolais actuel présente un président aux mains déliées, ayant une “large” majorité parlementaire, donc un chauffeur à boulevard ouvert même dans des grands bouchons.

Ses fans parlent de l’envoyé de Dieu auprès d’un peuple désespéré, rendu d’abord prisonnier mais qui a réussi à repentir même par des menaces, ses anciens tortionnaires.

Le pleureur d’hier et prisonnier du FCC de J.Kabila, aujourd’hui maitre de temps et des circonstances, doit enterrer, après incinération, l’hymne naturel de sa famille : “c’est le FCC qui bloque“. Ce discours à la saveur amer plusieurs fois goûtée.

Mais la position actuelle de Félix Tshisekedi, fait-il de lui l’homme-solution face aux besoins de près de 100 millions de congolais ?

Sûrement pas, parce que ce genre d’homme est loin de voir le jour au milieu d’une classe politique individuellement et collectivement inconsciente et lâche. Savoir aussi que, l’homme politique congolais porte en lui les germes d’une versatilité qui font de lui un traitre et un nomade à tout prix. Ce pays-continent nécessite également un homme aux nerfs solides, faiseur plus qu’il parle et responsable.

Et si c’est bien lui cet oiseau rare attendu, l’homme de “l’Union sacrée” devrait savoir que, comme lui, il y en a moins nombreux au Congo. Son successeur avait manqué 15 personnes autour de lui, pendant 18 ans de règne.

Autour de lui, des vieux Mobutistes, Tshisekedistes, anciens rebelles, Kabilistes; dans la même Arche aussi, des réfugiés grands bandits craignant la face future de la justice qui risque de leur être hostile. On y ajoute des futurs candidats, des opposants dont les réalisations seront peintes aux couleurs d’origine. C’est soit eux qui bloqueront soit lui-même les bloquera, et non plus le FCC.

Avec cette confusion idéologique, avec aussi ce béton boueux, le novice chef rêve de construire le paradis congolais. Une mission suicide, “la folie étant de faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent“, disait le célèbre Albert Einstein.

Bien malin pourrait donc prédire déjà un futur fiasco, le fils d’Étienne ayant opté pour une compagnie suspicieuse.

N’entend-on pas dire:” dis-moi qui tu hantes et je te dirai qui tu es?.
Faut-il aussi être optimiste et dire qu”il n’existe jamais de mauvaise troupe, mais de mauvais chef?”.

Wait and see

VBR Fm

une Radio Commerciale et Socio-Culturelle à vocation régionale pour les Pays des Grands-Lacs Africains. VBR veut contribuer à l’intégration socio-économico-culturelle de la RDC, du Rwanda et du Burundi en cette période charnière d’après guerres et de reprise des activités de la CEPGL (Communauté Economique des Pays des Grands-Lacs).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *